Passer le HSK

L’examen HSK chinois ou Hanyu Shuiping Kaochi est un examen standardisé international qui permet d’évaluer vos capacités à utiliser et à comprendre la langue chinoise dans des situations de la vie quotidienne et professionnelle. C’est un peu l’équivalent TOEIC ou TOEFL pour l’anglais. L’examen permet de certifier votre niveau en chinois. C’est le test en chinois le plus connu et le plus accepté au monde. Vous serez évalué sur vos compétences à lire, écouter, écrire et parler le chinois.

Qu’est-ce que le nouveau HSK ?

Le HSK existe depuis 1984, puis un nouveau HSK a été mis en place en 2010 par le Hanban. Il s’agit d’un institut chinois relevant du Ministère chinois de l’éducation. Le Hanban a pour mission de fournir des ressources et services pédagogiques au monde entier. Dans le cadre de ces missions il développe et met en application l’examen HSK. Ce nouveau test plus moderne est conçu pour mesure l’utilisation au quotidien de la langue chinoise. Il est composé d’un examen écrit et oral.

Il existe 6 niveaux de l’examen, dans le tableau ci-dessous vous trouverez le nombre de mots à connaître selon chaque niveau et les équivalences avec le système d’évaluation européen ou Common European Framework of Reference for Languages.

Niveau HSKNombre de mots à connaîtreCEFFR
Niveau 1150A1
Niveau 2300A2
Niveau 3600B1
Niveau 41200B2
Niveau 52500C1
Niveau 6Plus de 5000C2
Niveaux HSK et équivalences CEFFR

HSK Niveau 1 : le candidat peut comprendre et utiliser des mots et des phrases chinoises très simples, répondre aux besoins de base en communication et posséder la capacité de poursuivre leurs études de chinois.

HSK Niveau 2 : Le candidat a une excellente maîtrise du chinois de base et peut communiquer dans des tâches simples et routinières nécessitant un échange simple et direct d’informations sur des questions familières et routinières.

HSK Niveau 3 : le candidat peut communiquer en chinois à un niveau basique dans sa vie quotidienne, académique et professionnelle. Ils peuvent gérer la plupart des communications en chinois lorsqu’ils voyagent en Chine.

HSK Niveau 4 : Le candidat peut converser en chinois sur un large éventail de sujets et est capable de communiquer couramment avec des locuteurs natifs chinois.

HSK niveau 5 : Le candidat peut lire des journaux et des magazines chinois, apprécier des films et des pièces de théâtre chinois et faire un discours complet en chinois.

HSK niveau 6 : Le candidat peut facilement comprendre les informations écrites et parlées en chinois et peut s’exprimer efficacement en chinois, oralement et sur papier.

Le HSK est ouvert à tous les locuteurs non natifs, étrangers, chinois à l’étranger et les étudiants des minorités nationales chinoises.

Pourquoi passer le HSK ?

Passer le HSK peut vous servir de :

  1. Référence dans le monde universitaire pour être admis en tant qu’étudiant auprès d’un cursus demandant des compétences en langue chinoise.
  2. Référence pour les employeurs afin de mesurer votre compétence en langue chinoise en accord avec le poste pour lequel vous postulez.
  3. Méthode pour vous permettre d’évaluer votre niveau en langue chinoise et améliorer votre maîtrise du chinois en travaillant les points faibles révélés lors du test.
  4. Méthode permettant aux établissements de formation en langue chinoise afin d’évaluer les résultats de la formation.

L’obtention d’un certificat HSK certifie votre niveau de compétences en chinois lors de la candidature à un emploi en Chine, en fait, de plus en plus d’entreprises ont commencé à demander un certificat de compétence chinois lorsqu’elles embauchent des employés étrangers, certaines entreprises le déclarent même dans le poste description comme exigence.

Si vous êtes étudiant et que vous souhaitez entrer dans une université chinoise, il remplit les conditions d’admission lors de l’application à différents types d’écoles à différents niveaux en Chine.

Il est également avantageux de détenir un certificat HSK lors de la demande de visa de travail en Chine.

Sachez que votre examen est valable 2 ans.

Comment se déroule le HSK ?

Cela va dépendre du niveau pour lequel vous vous présentez.

Les niveaux HSK 1 et HSK 2 ne contiennent que de l’écoute et de la lecture. Le HSK1 se compose de 20 questions d’écoute (vrai ou faux et à choix multiples) et de 20 questions à choix multiples, tandis que le HSK 2 se compose de 35 questions d’écoute (vrai ou faux et à choix multiples) et de 25 questions à choix multiples. Dans le HSK 1 et le HSK 2, tous les caractères sont fournis avec le Pinyin.

Du HSK 3 au HSK 6, l’examen comprend une partie orale, une partie de lecture et un écrit. Les caractères sont fournis sans le Pinyin. Ces niveaux exigent que les étudiants démontrent une bonne maîtrise des connaissances en langue chinoise à partir des tâches de communication quotidiennes pour s’exprimer facilement sous forme écrite et orale.

Comment réussir le HSK ?

Pour réussir le HSK 1 et le HSK 2, il faut au minimum obtenir un score de 120 points sur un maximum possible de 200 points.

Pour réussir les examens HSK 3, 4 , 5 et 6, il faut au minimum obtenir un score de 180 points sur un maximum possible de 300 points.

Combien de temps me faudra-t-il pour passer le HSK ?

De nombreux facteurs doivent être pris en compte, par exemple, quels cours prenez-vous, à quelle fréquence pratiquez-vous et combien d’heures par jour.

Après 3 à 5 mois d’étude systématique, vous devriez être en mesure de passer le niveau débutant (HSK 1 et HSK 2), où vous êtes censé être capable de mener des conversations quotidiennes simples, de comprendre les expressions fréquemment utilisées liées aux sujets quotidiens et d’utiliser des phrases chinoises simples pour exprimer vos propres opinions ou pensées.

 Après 1 à 2 ans d’études régulières du chinois mandarin, vous aurez la capacité de passer le niveau intermédiaire (HSK 3 et HSK 4), où vous êtes capable de discuter sur de nombreux sujets et d’interagir avec des locuteurs natifs chinois avec un degré d’aisance et de spontanéité.

Il y a un grand écart entre le niveau intermédiaire et le niveau avancé (HSK5 – HSK6), il faudra ensuite beaucoup de temps pour maîtriser les connaissances nécessaires pour réussir ces deux examens car ils exigent que les étudiants démontrent une compréhension plus approfondie de la langue chinoise telles que la compréhension des idiomes et la capacité d’utiliser le chinois avec souplesse et efficacité à des fins sociales, universitaires et professionnelles.

Puis-je refaire le test HSK en cas d’échec ?

Aucun souci si vous échouez au test. Il n’y a aucune restriction sur le nombre de fois pour passer le test HSK. Par conséquent, vous pouvez passer le test autant de fois que vous le souhaitez.

Existe-t-il des cours de préparation pour HSK ?

Oui bien sûr, il existe de nombreux cours vous permettant de vous préparer au HSK. Ce blog, s’adresse essentiellement aux personnes souhaitant débuter le chinois et qui sont motivées à passer le HSK niveau 1 et 2 rapidement.

Je conseille particulièrement les ressources suivantes :

  • La plateforme GlobalExam qui propose des tests, des examens blancs, des questions corrigées, des entrainements sur le HSK 1, les nouveaux mots à apprendre selon le niveau.
  • Le site du Hanban, pour tout savoir sur le HSK et s’incrire.
  • Suivre des cours en ligne avec un enseignant particulier qui vous préparera pour le HSK. Vous pouvez pour cela vous rendre sur la plateforme Italki.

Comment s’inscrire ?

En France, les inscriptions se font auprès de l’Institut Confucius à Paris ou directement depuis le site du Hanban.

L’inscription à l’examen est payante.

Les candidats ayant passé le nouveau HSK peuvent recevoir leurs résultats un mois après l’examen. Les résultats sont délivrés par le Hanban.

Les mots à connaitre pour passer le HSK 1 et 2

Ce blog s’adressant principalement aux débutants, nous vous proposons la liste des mots à connaitre pour passer le HSK 1 et 2 :

caractere chinois