Dois-je parler le chinois mandarin pour travailler en Chine ?

La Chine est devenue l’une des plus grandes sources d’immigrants au monde et constitue désormais une destination de plus en plus attrayante pour les expatriés. En effet, son développement social et économique et ses meilleures perspectives de carrière attirent de plus en plus d’étrangers.

Peut-on travailler en Chine sans parler chinois ?

Cette question est en fait controversée, surtout parmi les expatriés travaillant en Chine. Il est certain que parler le mandarin est un avantage lorsqu’on travaille en Chine, cependant, il n’est pas rare de trouver des personnes qui travaillent et gagnent un bon salaire depuis des années sans parler un seul mot de chinois. Il vous faudra néanmoins maitriser l’anglais.

Dans certains domaines comme les postes d’enseignement de langues comme l’anglais, certains employeurs préfèrent même embaucher une personne qui ne parle pas du tout chinois, afin que les étudiants soient totalement immergés dans un environnement anglophone.

Le français est peu présent en Chine, bien que la langue française soit appréciée et a une bonne réputation en Chine. Elle ouvre les portes sur des possibilités d’étude en France. Elle sera principalement un choix économique et sera utile dans le cadre de relations avec l’Afrique francophone. Le français reste donc une langue étrangère qui est cependant de plus en plus présent dans l’enseignement en Chine.

L’éducation est l’une des industries chinoises qui connaît la plus forte croissance et qui est la plus intéressante pour les étrangers. Le taux d’apprentissage de l’anglais en Chine est phénoménal, et vous avez peut-être entendu dire que la demande de professeurs d’anglais pour remplir les écoles maternelles est apparemment sans fin. Ainsi, de nombreux étrangers viennent en Chine pour enseigner les langues comme l’anglais, le français, le russe, l’allemand le japonais.

Il est facile de trouver un emploi d’enseignant d’anglais : la demande dépasse souvent l’offre, et les emplois d’enseignant d’anglais peuvent être trouvés partout en Chine, que ce soit dans les grandes ou les petites villes.

Pour la plupart des gens, enseigner l’anglais fait nécessairement partie d’une carrière à long terme, et vous pouvez utiliser l’enseignement de l’anglais en Chine comme un moyen d’atteindre un but. Vous pouvez le faire pendant quelques années pour découvrir le pays et sa culture. Cela peut aussi être un tremplin vers d’autres carrières internationales : vous entrez en Chine pour enseigner l’anglais, apprendre la langue et la culture, vous faire des amis, puis découvrir d’autres possibilités. Les histoires abondent d’anciens enseignants qui, après quelques années, passent à des emplois plus orientés vers la carrière ou créent leur propre entreprise. 

Certains étrangers possédant des compétences spécifiques (tels que les responsables informatiques ou les ingénieurs) embauchés par des multinationales ne sont pas non plus tenus de parler chinois tant qu’ils sont performants dans ce qu’ils font.

Doit-on apprendre le mandarin ?

La réponse peut varier en fonction de la personne à qui vous posez la question. Alors que certains vous conseilleront d’apprendre le chinois pour vous rapprocher de vos collègues locaux, d’autres vous diront qu’il n’est pas nécessaire de parler chinois si la plupart d’entre eux parlent déjà anglais.

Il y a des expatriés qui vivent en Chine depuis des années sans avoir appris le mandarin. Ils peuvent faire des phrases très simples comme « bonjour », « merci », « combien » et « non », et ils peuvent quand même profiter d’un mode de vie confortable. C’est l’avantage de l’expatriation.

Tout dépendra ensuite de votre niveau de responsabilités, de votre poste et du secteur dans lequel vous travaillez.

Il est tout à fait possible de profiter de son expérience professionnelle en Chine sans parler le mandarin mais cela dépendra de vos objectifs et si vous souhaitez faire carrière en Chine.

En fait, il serait plus difficile pour un étranger qui parle parfaitement le chinois mais pas l’anglais de trouver un emploi.

Mais il serait vraiment dommage de ne pas profiter de votre séjour pour commencer à apprendre les bases. Iriez-vous vivre plusieurs mois en Angleterre ou aux États-Unis sans parler l’anglais ?

Évidemment si votre séjour est juste pour quelques jours ou quelques semaines dans le cadre d’un déplacement professionnel, vous pourrez vous reposer sur votre traducteur. Dans les autres cas, si vous comptez vous installer plus longtemps, il serait vraiment dommage de ne pas profiter de votre séjour pour commencer à apprendre le chinois mandarin.

Les expatriés qui parlent le chinois vivent une expérience totalement différente comme nous allons le voir maintenant.

Quelles sont les avantages à apprendre le chinois ?

Parler chinois sera t-il utile pour votre carrière en Chine ?

Si vous êtes embauché pour un poste demandant des compétences très précises et que vous évoluerez avec peu d’interlocuteurs dans le cadre d’une mission, alors tout pourra se faire en anglais.

Maintenant, si vous vous orientez vers le management d’équipes locales, ou que vos collègues directes sont chinois, il serait mieux de parler chinois rapidement.

Cela concerne aussi tous les postes où vous devez avoir une connaissance du marché, développer un réseau professionnel ou bien entendu si vous êtes entrepreneur alors le chinois devient quasiment obligatoire.

Si votre manager est chinois, cela vous permettra d’être mieux compris, c’est un signe d’ouverture, de respect et de rapprochement. Les managers préféreront des expatriés qui feront l’effort d’apprendre le chinois. Il faut aussi savoir qu’il y a encore beaucoup de décideurs chinois de plus de 40 ans qui ne parlent peu voire pas du tout l’anglais. Parler chinois sera alors indispensable si vous voulez échanger directement avec eux.

Les avantages au quotidien

Outre le fait de pouvoir parler aux habitants dans leur langue maternelle (ce qui est assez évident), la première chose que vous pouvez faire lorsque vous parlez chinois est de pouvoir aller manger partout par vous-même, même si le menu est uniquement en chinois. Comme la plupart d’entre nous mangeons trois repas par jour, le fait de pouvoir comprendre un menu chinois peut vous aider à vous rendre dans des endroits où vous n’iriez pas à l’origine, mais aussi à économiser beaucoup d’argent puisque les plats locaux dans les petits restaurants sans menu en anglais sont la plupart du temps très bon marché.

La deuxième chose est la façon dont vous achetez des choses sur Internet. Si vous ne le savez pas encore, la plupart des Chinois paient maintenant tout avec leur téléphone, que ce soit leur facture d’électricité, leur loyer, leurs billets d’avion, leurs vêtements…. Si vous apprenez le chinois, vous pourrez vous faciliter la vie sans l’aide de personne. Et en ce qui concerne les enseignes et les panneaux dans les rues, le fait de pouvoir lire le chinois vous aide à comprendre les réductions mais aussi savoir vous repérer et suivre des directions.

Enfin, la raison la plus importante d’apprendre le chinois si vous travaillez en Chine est de vivre des choses que les personnes qui ne parlent pas le mandarin ne pourront jamais vivre. Se rapprocher des locaux, jouer à des jeux de boisson chinois, marchander pendant 15 minutes, être indépendant, et oublier que vous êtes en fait un étranger parce qu’au bout d’un moment vous vous sentirez comme chez vous.

C’est aussi un excellent tremplin pour votre carrière vers plus de responsabilités. Si vous revenez en France, vous aurez une compétence recherchée à faire valoir et qui est recherchée. En restant en Chine, vous vous allez pouvoir bénéficier de meilleures perspectives et pourquoi pas créer votre propre business en Chine. Bien que cela soit un sujet à part entière, parler le chinois pourra vous aider à comprendre l’administration chinoise et trouver les bons partenaires.

Toute personne qui commence à apprendre le chinois aura une expérience différente. Certains penseront que les tons sont compliqués à prononcer, d’autres trouveront les caractères compliqués à mémoriser, et tout cela est vrai. En fait, c’est complètement différent de l’anglais ou du français. Mais après tout, l’apprentissage d’une langue étrangère n’a jamais été facile. Cependant, avec de la motivation, apprendre le chinois n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît.

Les meilleurs sites web et applications pour apprendre le chinois.

Sachez aussi que si vous voulez voyager en dehors des grandes villes et des sites touristiques très fréquentés, l’anglais est de moins en moins utilisé et savoir parler chinois est alors un net avantage pour se faire comprendre.

Combien de temps pour apprendre le chinois ?

En arrivant en Chine, si vous n’avez aucune base, nous vous conseillons de prendre de suite des cours ainsi que de travailler personnellement tous les jours.

Après environ 30h de cours, vous aurez déjà une base pour vous débrouillez au quotidien. Vous pourrez vous déplacer seul, prendre les transports, le taxi, demander votre chemin, faire vos courses, vous présenter.

Avec environ 50h de cours, vous pourrez commencer des conversations simples avec vos interlocuteurs. Dans le cadre de votre travail, nous vous conseillons d’apprendre le vocabulaire spécifique lié à votre activité. Cela vous aidera à aller plus loin et vous faire comprendre.

Maintenant, si vous voulez vraiment maitriser le chinois, il vous faudra ne pas relâcher vos efforts et parler au quotidien. Avec un objectif clair et de la motivation, vous serez en mesure de faire des progrès remarquables et parler correctement en un ou deux ans.

L’idéal évidemment serait de prendre quelques cours pour avoir les bases avant de venir vous installer en Chine, vous gagnerez du temps et vous vous sentirez moins perdu.

Et combien de temps vous faudra t-il pour être complètement bilingue ?

Si votre activité vous conduit à négocier des contrats commerciaux, il sera nécessaire que vous maitrisiez toutes les subtilités de la langue. Vous devrez parler parfaitement mais aussi connaître tous les caractères du chinois mandarin correspondant au niveau recherché. Vous devrez donc consacrer plusieurs heures par semaine si vous souhaitez progresser rapidement. Il n’est pas rare de trouver chez les expatriés les plus motivés des personnes qui parlent un mandarin correct au bout de 2 ou 3 ans. Cela est d’autant plus vrai dans les régions où les étrangers sont moins nombreux et en dehors des grandes villes. Vous êtes alors obligés de redoubler d’efforts pour vous faire comprendre.

Pour rester motivé et mesurer votre progression, vous pouvez passer l’examen HSK.

C’est un examen standardisé international qui permet d’évaluer vos capacités à utiliser et à comprendre la langue chinoise dans des situations de la vie quotidienne et professionnelle.

En savoir plus sur le HSK

Si beaucoup d’étranger ont appris le chinois alors, pourquoi pas vous ?